Le 20-e Open International de Fenain ... l'Open fête sa 20-e édition!

Le 20-e Open International de Fenain du 24 au 27 février 2018. Cette année je suis de nouveau de la partie. C’est d’ailleurs mon premier tournoi à cadence lent depuis quatre mois … ce qui est long pour moi.  Mon fils, pendant les rondes, pour faire des randonnées dans le pays des Ch’tis. Et le soir on pourra profiter des bon restaurants de  la région.  Comme d’habitude j’ai pris des chambres d’hôtes chez la sympathique Myriam à « L’Orée des Marais » tout près de la salle du tournoi ce qui est bien pratique.
78 participants pour cette édition festive (23 de plus que l'année passée!) dont le grand Maître Legky Nikolay (2401) habitué de l'événément. 

24 février 2018 1-r jour ronde  1 à 16 h

Avec les blancs contre Deschin Pierre-Antoine  2075 vainqueur des tournois avec 6,5 sur 7 dont gain contre le GM Legky ! Je me sors assez bien de l’ouverture mais au 15 –e coup il menace de prendre l’initiative. Pour mon 16-e coup J’ai deux options : défensivement …  battre en retraite et offensivement … je vois un sacrifice de qualité, compliqué, qui me semble prometteur.  Finalement j’opte pour la défensive … le respect pour la différence de 400 points Elo me faisaient choisir la voie moins courageuse.  Mauvais choix car quand on est en défense la différence Elo joue tout autant !    C’est ce qui arriva je viens sous pression et finalement je perds une pièce et la partie ! Mon analyste Houdini démontre que le sacrifice de la qualité était le meilleur coup à jouer !

Le soir j'ai réserve à "La Croix ou Pile" situé en pleine forêt domainiale de Marchienne.   https://www.lacroixoupile.com/  

25 février 2018 2-e jour double ronde à 10 h et 15 h

Ronde 2 avec les noirs contre Dupont Daniel-Antoine vétéran comme moi à l’Elo 1400 mais qui en vaut encore bien plus ! Partie avec des hauts et des bas et surtout avec beaucoup de « blunder » de part et d’autre. Le jeu est équilibré jusqu’au 21-e coup ou je peux gagner un pion ! Avantage que je ne réussis pas à concrétiser et à force d’essayer trop fort je perds  non seulement mon avantage matériel mais me retrouve dans une position perdante. Au tour de mon sympathique adversaire de faire une boulette. Il me prend un  deuxième pion alors qu'il pouvait me prendre la qualité. En sauvant ma qualité en même temps je décloue mon Roi, ce qu’il ne voit pas et qui lui coûte une pièce peine. A partir de là le gain est acquis 0-1  

Ronde 3 avec les blancs contre Despierres Arthur Poussin 1390N et prometteur. Il joue déjà assez bien mais manque encore l'expérience des finales et perd. 1-0
Content avec mes 2 sur 3 après la deuxième journée.

 

26 février 2018 3-e jour double ronde à 10 h et 15 h

Ronde 4 avec les noirs contre l'ami de tournoi Robert Huysmans.  On conclu la nulle de salon après 12 coups ... on se réserve pour l'après-midi Cool.

Ronde 5 avec les blancs contre Jonathan Delsaux 1919.  Ma meilleure partie du tournoi ... que je perds dans une position archi-gagnante! Avant la partie il me dit qu’on s’était déjà rencontré à Fourmies et que j’avais obtenu la nulle avec les noirs avec une variante peu connu qui l’avait surpris. Apparemment cela l’a marqué car je suis beaucoup mieux après l’ouverture que je joue superbement. Il peut revenir dans la partie et semble prendre le dessus. En essayant de me « finir » il sous-estime un peu mon contre jeu et je peux créer un pion libre qu’il ne pourra plus stopper sauf perte de matériel décisif. C’est alors qu’il crée une fausse menace ou je me laisse piéger dans mon ardeur de vouloir voir mon pion aller à Dame … et je me fais mater en deux 0-1  :-(

Dans la position ci-dessous il joue De2 (+ 6,67 pour les blancs selon Houdini). Je me dis il menace ma Tour mais elle est couverte. Je vois que si je mets mon Fou en g2 et il jou Tf2 je peux pousser mon pion en a2 car il n'a pas le temps de prendre mon Fou car il se fait mater après ma promotion.  Je joue donc a2 ?? et oubli que mon Fou n'est pas encore en g2, suit T f1 et mat en 2. Il suffisait de jouer Fg1 pffff.

Je me console en me disant que j'ai aussi déjà gagné des parties perdantes en jouant un coup piège mais ça laisse quand-même des traces pour la suite du tournoi. 2,5 sur 5 ... le prix vétéran est encore possible!

 27 février 2018 4-e jour double ronde 9 h et 14 h

Ronde 6 avec les noirs contre Sonja van de Voorde (malvoyante mais quand-même un Elo Fide de 1392 et des bons résultats dans ce tournoi). Toutefois elle atterrit dans mon répertoire et en plus choisit une variante inférieure.  Elle n’a aucune chance … Je gagne un pion pour sûr et je sais comment gérer ma position serrée ! 0- !  

Ronde 7 avec les blancs contre Boulanger Corentin.  Je joue un peu trop vite l’ouverture et perds un pion. Ce n’est pas la catastrophe car j’ai de la compensation mais ce sera plus dur pour gagner. Ça finit par la nulle !

En résumé:

  • Tournoi gagné par Deschin Pierre-Antoine
  • Vous trouverez tout les détails du tournoi ici
  • Moi je dois me contenter de la 23-e place et le prix du 2-e dans la catégorie Vétérans.  Mon prix est un "lot" ... un bon pour une inscription gratuite à l'Open de Fenain 2019   ;-)
  • La 21-e édition aura lieu du 9 au 12 février 2019!
  • Comme toujours un tournoi sympatique bien organisé par toute l'équipe de Fenain! 

Le 19-e Open International de Fenain ... ce sera sans moi cette année

Malheureusement je ne pourrai pas participer à ce tournoi bien sympathique cette fois ciTriste. Toutefois je suivrai avec intérêt les prestations de mes copains de tournoi par le site de la FFE http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=38681 .  Je souhaite à Grégory et son équipe un très beau succès avec cet évènement.    

18-e Open International de Fenain

Le 18-e Open International de Fenain se déroulait du 6 au 9 Février 2016. 7 rondes, système Suisse Haley, cadence 1h30 + [30'']. Un petit tournoi convivial avec 58 participants.  Cette année quand-même avec deux GM, Dgebuadze (avec son Elo de 2508 il est « top seed » et bien entendu favori du tournoi) et Legky Nikolay (Elo 1405F). Je me trouve à la 24-e place sur la liste des participants donc dans le premier groupe qui est apparié avec un point fictif pendant deux rondes. Comme d’habitude il y a aussi mes amis de tournois habituels. Je loge sur place, une chambre d’hôte au «Gites de l’Orée des Marais ». C’est très pratique car situé juste derrière la salle du tournoi et les petits déjeuners de la sympathique hôtesse Myriam sont très copieux et soignés ;-). Les autres locataires sont deux Martiniquais bien sympathiques qui participent également au tournoi.

Jour 1: Première ronde à 16h00 … avec les blancs contre Thierry Levers 1870F. Je sors assez bien de l’ouverture … seul petit souci un pion isolé qui risque de devenir faible. Toutefois je maintiens l’équilibre et je cherche du contre jeu en attaquant son point faible … un clouage assez embêtant.  Il joue calmement mais commets quand-même une imprécision qui pouvait me faire gagner (me dit Houdini) mais que je ne vois pas.  Je continu mon attaque mais mets mon roi en danger et finis par perdre ! 0-1. Pour me remettre on fait un restaurant avec les copains : « Au croix ou pile » à Beuvry … pas facile à trouver au fond du bois mais ça vaut le déplacement ;-).  

Jour 2: Double ronde par jour à partir de maintenant. 

Ronde 2 avec les blancs contre un Belge Valembois Pierre (1189F). Après l’ouverture il met une pièce en prise … ça me déroque et lui donne une forte attaque … mais une pièce est une pièce! Je relève le défi et reste calme … petit à petit ma position se consolide et je reprends l’initiative.  A partir de ce moment la suprématie de matériel se manifeste et je gagne la partie assez aisément.  0-1. Et un sur deux et fini les points fictifs.

Ronde 3 : encore un Belge … avec les blancs contre Minet Julien 1985f, Vice-Président du club de Tournai. L’ouverture me donne un avantage en développement mais comme la position reste fermée ça ne représente pas grand-chose et mon adversaire finit par prendre l’initiative. Cela reste équilibré mais ma position est de plus en plus serrée et je suis forcé à des coups de défense. A l’analyse Houdini me donne perdant.  Alors perdu pour perdu je pose un petit piège qui semble gagner ma dame … mais mon adversaire n’a pas vu que je peux parer son échec par un contre-échec et c’est lui qui perd sa dame.  C’est l’abandon immédiat ! 1-0 pour moi … avec un peu de chance et une meilleure « bord visualization » sur cette combinaison. Pour fêter cet « exploit » un bon geuleton avec les copains de tournoi à
«l’Estaminet Saint Bernard »   ;-)

Dag 3:

Ronde 4 met zwart tegen Christophe-Hayot Romain 1840F.  Mijn sympathieke gite-genoot. Zoals ik al schreef hierboven is hij van Martinique. Hij baat er een aparthotel uit “Echecs Sous les Tropiques”.  Hij speelt een on-theoretische opening waar ik zeer goed uitkom en het initiatief neem.  Zijn Koningsvleugel is verzwakt en ook op de damevleugel liggen kansen.  Uiteindelijk moet hij zijn dame geven voor een toren en een loper … maar hij heeft een sterke vrije pionnenformatie die dreigen te promoveren. Houdini vindt dat ik het insluiten van zijn dame een zet eerder had moeten doen, dit zou mij winst opgeleverd hebben. Nu kon ik nog net remise houden … maar iets te moeilijk voor mij.  Spijtig 1-0. 

 Ronde 5 In de namiddag mag ik het met wit opnemen van Dgebuadze Marie 1370F dochter van GM Alexander Dgebuadze en dus geen katje om zonder handschoenen aan te pakken.  Geef ik wel geen pion weg zeker door een fout in de opening en een dubbelpion er bovenop.  Houdini schat dit echter in als slechts een miniem voordeel van -0,30.  Achter het bord voelde ik ook dat er een zekere compensatie was: het loperpaar, een achtergebleven pion in het centrum als mooi mikpunt en haar lichte stukken werken niet goed samen.  Ik heb hierop mijn plan gebaseerd en stilaan overwicht gekregen.  Na pion terugwinst en daarna de kwaliteit was de buit binnen. 0-1 en 3 uit vijf met nog 2 ronden te gaan.  s’Avonds zijn we uitgenodigd bij vriend Claudon in Saint Amand les Eaux … het was lekker, gezellig maar laat! 

Dag 4:  

Ronde 6 Met zwart tegen Gregorio Santiago (1795F).   Ik kom goed uit de opening en na een massale ruil lijkt het op een remise uit te lopen.  Op dat moment ruil ik ook nog de dames af wat een inschattingsfout blijkt te zijn want zijn zwarte loper (al mijn pionnen staan op wit) is toch sterker dan mijn paard dat ingesloten raakt. 1-0.  3 uit 6 … hopelijk een tegenstander die ik aankan in de slotronde …

Ronde 7 De schaakgodin “Caïssa” is me niet genadig.  Met wit krijg ik als afsluiter een jong talentje tegen van de Lille University Club (met coach) Defromont Benjamin (en hij is nog Benjamin). Dan maar iets scherp en niet-theoretisch spelen want in openingstheorie overtreffen die youngsters je meestal. Iets “à la Korchnoi” met vuurwerk op het bord. De jongen countert mooi al mijn pogingen, de centrumpionnen verdwijnen evenals alle lichte stukken en op zet 22 komen we remise overeen. Ik zie geen zwakke punten in zijn stelling. Houdini evalueert het trouwens op 0,0.

Eindevaluatie

  • Winnaar is GM Legky Nikolaj A met 6,5 uit 7 (hij haalt het van GM Dgebuadze op weerstandspunten)

  • Ik word 26-e (gedeeld 23-e) met 3,5 uit 7, een TP van 1656 en een Elo winst van 6 punten.

  • Alle details vindt je op de site van de FFE: http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=35710