20. feb, 2016

5-e ronde le 21 février 2016

La 5-e ronde à domicile contre Béthune. En fait c’est la ronde replacée à cause de l’attentat  terroriste à Paris le 14/11/2015. Cette fois ci  on doit se passer de notre jeune espoir Julien  qui fait primer ses travaux d’école  … et il a raison. Philippe B vient nous renforcer.

1.Albert 2096
2.Mikael 1801
3.Marc 1777
4.Pierre 1758
5.Jacky 1623
6.Philippe 1594 
7.Alexandre 1563

8.François 1549

Hormis Pierre, on vient tous de finir l'Open de Cappelle ... j'espère que la fatigue ne se fera pas trop sentir car l'enjeu est de taille, si on gagne on passe seul en tête!

 Ça démarre mal, nos deux derniers tableaux perdent assez rapidement contre plus faible Elo. Pierre combine bien et remporte notre première victoire.  Marc et Philippe se battent bien mais doivent se concilier avec le nul.  Albert comme à son habitude remporte sa partie … 2 à 2.  Mikael  est en mauvaise posture et finalement doit plier 2 à 3.  Reste que moi pour équilibrer le score.  J’avais bien démarré et dans une ouverture que je maitrise bien  je gagne un pion.  Suit un échange de pièces légères et de la dame… mon pion en plus gagne en valeur.  Avant de rentrer en finale je pouvais forcer  l’échange des dernières pièces légères mais j’opte pour un autre plan … Grave erreur car je ne gaspille pas seulement mes chances de gain mais je devrai en outre me battre pour garder le nul.  Mon adversaire sacrifie son cavalier et son fou pour un pion et une tour !  Un autre pion va tomber et il menace de créer un pion libre sur l’aile dame et mon Roi est cloué sur la première rangée.  Toutefois je continu à me battre … on ne sait jamais.  Mon adversaire vient en « zeitnot » et apparemment ne trouve pas la solution qui même au gain. Le plan de l’adversaire était d’avancer son pion libre à dame et gagner ainsi mon fou.  Moi j’espérais par après que mon cavalier allait sauver les meubles … mais avec des pions sur les deux flancs c’est probablement du « wishful thinking ». Par après Philippe me montre encore un beau contre sacrifice pseudo qui pouvait renverser la vapeur … mais Houdini par après réfute ce coup sans pardon.  Honnêtement je ne l’avais pas vu sinon j’aurai joué ce coup car la réfutation je ne l’aurai pas vu et mon adversaire à court de temps probablement non plus. J'essaye de rester à flot avec mon cavalier et un pion passé (qui devrait tomber) … et le temps aidant mon adversaire accepte le nul.  Le score reste donc 2 à 3 et notre première défaite.  Allez on boit quand même encore un coup avec les copains avant de rentrer … tout n’est pas perdu.