10. jan, 2016

3-e ronde le10/01/2016 ... quand les « grands » se rencontrent … toujours une forte bagarre!

Pour le 3-e ronde « Grande » Synthe reçoit Cappelle la « Grande » 2 pour le derby annuel.  Difficile de se préparer cette fois-ci car avec le nombre important  de joueurs à licence A nos adversaires ont amplement  le choix pour aligner une forte équipe. Notre capitaine Mikael essaye de former la plus forte formation possible mais malheureusement Marc n’est pas disponible. Nous le sentirons sans aucun doute! Donc: Albert 2127, Mikael 1801, Pierre 1758, Julien 1686, Raphaël 1546, Jacky 1617, François 1549 et Alexandre 1563.

Ça démarre mal … Pierre subit une attaque sur son aile roi qu’il n’arrive pas à neutraliser.  1-0 Pour nos voisins.  A ma droite François a deux pions d’avance mais donne une pièce et sa position s’évapore … 2-0 pour les Cappellois. Julien lui, gagne assez rapidement sa partie et nous redonne l’espoir. 2-1 toujours à la poursuite de l’égalité.  Ca ne s’arrange pas … à ma gauche Raphaël doit abandonner dans une position intenable. 3-1.  Ca sent mauvais.  Heureusement au dernier échiquier Alexandre remporte sa partie 3-2. Notre capitaine Mikael doit prendre la nulle mais Albert, comme à son habitude, remporte la victoire ... 3-3.

Suspense ! Tous les yeux sont fixés sur l’échiquier 6 ou je joue avec les noirs contre Foucque Fabrice 1539F. Ça ne se présente pas bien car moi aussi je suis également en mauvaise posture. Après l’ouverture j’avais pris quelques risques pour obtenir l’initiative.  Le revers de la médaille est que ma dame est quelque peu limitée dans son mouvement. Au 20-e coup je fais un coup automatique qui m’enlève la seule case disponible pour ma dame LMon adversaire en profite avec plaisir. Une dame pour un cavalier … c’est trop peu bien entendu. Toutefois mon adversaire commence à douter, il surestime mes possibilités contre son roi qui est quelque peu à la découverte.  Il me rend 2 qualités (? une suffisait largement pour stopper mon attaque) et me laisse échanger les fous des case blanches. En entre en finale avec Dame et fou contre deux tours à pions égaux. Toujours insuffisant comme compensation mais j’arrive à édifier une forteresse que mon adversaire n’arrive pas à les tours doublés et sur cases blanches semblent imprenables. Le capitaine adverse somme son joueur de continuer mais il en a marre et répète 3 fois de la position. Nul à notre grand soulagement! 3 - 3  et toujours invaincus mais Isbergues nous dépasse au classement général!

 

 

Et pour finir un extrait du règlement qui est parfois ambigue et sujet à interprétation:

8. Rôle du Capitaine